Hourgade en boucle - Novembre 2016

Déjà fait plusieurs fois le Hourgade, mais jamais comme ça !

Départ de Germ (1332 m). Montée à la cabane d'Ourtiga (1610 m) par les granges de Bédérèdes et le Val d'Aube (GR10). Là il faut quitter les sentiers tranquilles et se jeter dans l'aventure...Après être monté (vers la cabane de Loudenvielle, mais sans l'atteindre), partir au Sud pour trouver le seul passage (sente très discrète mais visible dans l'herbe) qui glisse sous le Pic d'Estiouère. Après être entré dans la gorge, il monte franchement (cairns). Il remonte le ruisseau d'Aube (petites cascades à gauche), atteint un replat (ancien enclos de pierre, abri sous roche). La vallée s'élargit un peu, la pente est moins dure un instant. Mais le lac de Hourgade n'est toujours pas là, il faut encore monter un ou deux ressauts...

Le lac de Hourgade (2425 m) est en fait bien caché dans son trou, on ne le découvre qu'au dernier moment, après le passage d'un petit laquet le précédent ! La porte d'Enfer est à portée de mains à droite. Et le Pic de Hourgade est droit devant, défiant l'homme qui s'en approche ! Le pied de ses immenses falaises est garni d'éboulis. Difficile de savoir par où le prendre. Sa paroi étant en partie enneigée et gelée lors de mon passage, mon intuition m'a envoyé vers la gauche, visant une sorte de col (donnant sur le vide...) en remontant l'éboulis. Puis je me suis lancé dans cette face, j'y ai passé beaucoup de temps et brassé beaucoup de neige. J'y ai même fait quelques cairns (au cas où je me vois obligé de descendre par le même itinéraire si bloqué plus haut !!!). Au bout d'un moment, la face me paraissant trop raide, j'ai tiré doucement vers la droite, une diagonale me le permettant. Je suis arrivé sur des pentes beaucoup moins raides et me suis rendu compte qu'une voie beaucoup moins raide passait depuis le pied du Pic de Belle Sayette... J'aurais donc dû monter à droite au départ. Bref, à tester une prochaine fois !

Pour l'instant, la pente me convenait beaucoup mieux, et mes mains étaient enfin libres, plus de rocher à agripper... Toujours raide mais très heureux de mon sort, j'ai retrouvé la patate et ai touché un petit peu avant le sommet.

Pic de Hourgade (2964 m).

Redescente par le chemin normal à savoir petit bout de crête, grand couloir d'éboulis jusqu'au lac des Hermitans, laquet, lacs de Nère, combe de Budraillet plein Sud, puis on rejoint le GR10 à 1950 m pour revenir (la fin est un peu longue) à Germ.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×