La Robinera - 24 Octobre 2013

pyramide saupoudrée des premières neiges de l'année

Magnifique "3000", Le Pic de La Robinera (ou Pic de Louseras = des ardoises...) ne s'était pas laissé grimper lors de notre dernière venue l'an dernier... pour cause de temps exécrable ! Franz Schrader avait lui-même renoncé à ce sommet en Juillet 1877 pour le mêmes raisons, alors qu'il revenait de La Munia toute proche. Nous avions alors remis ce beau sommet pour l'automne 2013, et nous y voilà ! Mais La Robinera a encore pris un malin plaisir à jouer avec nos nerfs... Temps très mitigé, mais quelques coins de ciel bleu pour nous attirer quand même en son sommet, isards fuyants pour nous apater, gypaète au vol de crabe à cause du vent puissant. Mais plus on monte et plus le temps se charge de brumes d'abord plutôt discrètes, puis carrément hostiles et enveloppantes...  Un peu de glace dans les pierres au niveau du triangle d'éboulis Sud-Est de la face, puis la neige, fraîchement saupoudrée, puis le vent, de plus en plus puissant, en rafales violentes. L'arrivée sur le sommet est folklo : la corde est même nécessaire (petite neige verglassée entre les pierres de la petite cheminée). Le vent est tellement violent que je pars seul à la conquête du cairn terminal, sur les cent derniers mètres, à quatre pattes, puis reviens vite... Aucune vue sur La Munia ni sur Barrosa, mais très belle impression sur les lacs de La Munia et la Pena Blanca. Ambiance haute montagne hostile ! La température est très basse et le vent renforce évidemment cette sensation. Les oreilles et la bouche sont gelées, les gants indispensables. La montée ayant été rapide (2 h 45), nous redescendons nous mettre rapidement à l'abri, beaucoup plus bas, sous la neige, au niveau du col de Las Puertas, pour grignoter nos casse-croûtes. Nous nous abritons du vent sous quekques gros blocs décrochés du sommet. Pâté maison, saucisson et liqueur de myrtilles nous font vite oublier les températures polaires. Mais la brume nous rattrappe, on se refroidit très vite, il faut à nouveau lever le camp. 14 h au véhicule (soit 5 h aller retour avec les arrêts) ! Le soleil refera une brève apparition au niveau du parking de la grange, les couleurs de l'automne resplendissent entre les pins sombres (bouleaux jaune d'or et merisiers rouge feu, splendides)... Un arrêt à Bielsa pour clôturer cette belle rando. De retour en france, il fait 20°C à notre passage à Saint Lary, c'est fou !!!

rob14.jpg

Arrivée sur la ligne de crête dans une ambiance hivernale, tourmentée, glaciale...

rob09.jpg rob10.jpg rob11.jpg

1. La Robinera commence à se boucher - 2. montée du triangle - 3. les nuages arrivent... 

rob12.jpg rob13.jpg rob15.jpg

4. En arrière plan, El Chinipro - 5. Un volcan ? - 6. Lacs de La Munia et Pena Blanca

rob16.jpg rob21.jpg rob17.jpg

 7. Au sommet, faut pas trainer... - 8. visage de pierre dans la brume - 9. vautour 
rob18.jpg rob19.jpg rob20.jpg
10. cascade - 11. Automne te voilà ! - 11. cheminée aragonaise typique à Chisagües (espanta brujas)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×