Mail Planet - 8 Octobre 2014

Chic Planèèèète ! Dansons dessus...

Levé tard, c'est le soleil inespéré qui me fait préparer en vitesse mon sac à dos et filer en montagne. Demain ça se gâte il parait, alors !

Mini planet 26

Lac vert vu depuis la corniche de l'étage supérieur (entre lacs Charles et Bleu)

10 h au Parking de la vallée du Lys (1149 m), je sais, ça n'est vraiment pas digne d'un montagnard... Mais bon, on verra bien la forme du jour et jusqu'où je peux monter. L'objectif intial étant la ronde des lacs. Dès le départ dans la forêt, des odeurs de sous-bois, d'humus, de champignon (même si le sol est sec) et de coumarine (provenant des aspérules séchées) embaument les lieux et me plongent dans le bain. Ca monte bien très bien, cabane de la Coume, et lac vert (en vue) en 1 h 30, je poursuis. Du collet (2050 m) juste avant le lac vert, je monte directement au lac Charles (petite sente discrète mais cairnée) plein Sud, magnifique (2294 m). L'ambiance devient en un tour de main "Haute montagne". Contournant ce dernier par la gauche, je suis le ruisseau provenant du déversoir du Lac de Port Bielh (un lagopède vient de se faire plumer par un renard, dommage pour cette espèce de plus en plus rare...), et atteint le lac de Port Bielh, encore plus beau ! Je passe le petit barrage du lac et attaque le couloir sur la droite (plein Sud par rapport au lac) en direction du Pic de Fouillouse. Il faut mettre un peu les mains mais ça passe bien. Après, ça devient que de la caillasse, des blocs, mais la pente diminue. Le vent est très puissant et j'ai du mal à progresser dans les blocs. La crête me faisant face est assez déchiquetée, esthétique. Dans ma lutte contre le vent extrèmement fort je tire un peu trop à droite (en arc de cercle vers l'Ouest) et me retrouve au début du plateau de Planet (environ point côté 2774 m - cairn). C'est effectivement une autre planète (bien que Planet veuille dire "plat"...). Les rochers sont blancs de granite ou rouille de calcaires oxydés.et autres conglomérats. Le lac de Planet à 2800 m n'est plus que peau de chagrin, un peu de neige lui reste fidèle et compte rester jusqu'aux prochaines chutes de neige avec lui... Après ça, le cheminement devient beaucoup plus clair, 2 sommets pointent avant le Mail Barrat, dressé. N'étant jamais venu dans le coin, je vise le premier. Il faut aussi mettre un peu les mains mais pareil, rien de méchant, très facile. J'atteins ENFIN (3 h 30 depuis le parking, en avalant les mètres comme un bourin...) la crête sommitale, quasi horizontale. Le sommet cairné est la deuxième pointe. Je dois rester très prudent (à quatre pattes par endroits) pour ne pas me faire embarquer par les dieux du vent qui viennent aujourd'hui d'Espagne. Mail Planet (2942 m). Vue (ce que j'ai eu le temps de voir) splendide. C'est plus ou moins bouché côté Maupas. Le Mail Pintrat est vraiment bien placé et la vue doit être encore mieux que du Planet, mais il semble plus difficile d'accès. Après quelques minutes, redescente très rapide jusqu'au lac  de Port Bielh (2424 m). Enfin, un peu de calme et de soleil chaud. Je grignote le reste de mon casse croûte, vite replié lorsque j'avais tenté de le sortir un peu avant le sommet... Un coup d'oeil sur la carte, le lac Célinda est juste derrière un col au Nord-Est (2490 m). Une petite remontée plus tard me voici au col (que j'appellerai Col Célinda). Je ne sais pas si ça passe, je vais voir en descendant un peu. C'est raide mais j'aperçois un cairn sur la gauche, je me lance. Il ne faut pas tomber, mais une petite corniche permet de basculer dans les pentes herbeuses plus accueillantes... Juste un passage où il faut se mettre presque accroupi pour ne pas cogner le sac au rocher. Peu après plusieurs cairns indiquent le meilleur chemin pour rejoindre le déversoir du lac (2395 m). Reste à rejoindre le lac Charles (pour la deuxième fois de la journée). Après avoir doublé dans la montée un duos d'étrangers (avec un setter noir), puis un duo de retraités (avec un labrador noir), voici la rencontre du troisième type (bon, je jeu de mots est facile, d'accord !). Un homme suel avec une petite chienne labri de 7 mois, adorable. On papote un brin et il me dit qu'il a perdu ses lunettes sur le chemin entre le lac bleu et le chemin du refuge  du Maupas. Je lui promets de chercher et de lui ramener à la voiture si je les trouve. Après donc la corniche de Célinda-Charles, voici la corniche au-dessus du lac vert, vraiment extraordinaire. Après le collet (2316 m) du Pic de Graves puis le passage raide juste derrière, j'atteins le lac bleu (2265 m) (en travaux, quasi vide, les ouvriers me font passer au pied de la digue, côté fond du lac). Puis le sentier monte, doucement mais sûrement, encore et encore. Les remontées incessantes (j'en suis à plus de 2000 m cumulés dans la journée) commencent à me peser sur les jambes... Heureusement, je trouve les lunettes de l'homme au labri, et ça me motive un peu. 2354 m, dernier col sous la Tusse de Prat Long avant la vraie descente... Bon, c'est pas très beau, à cause des pylônes et des câbles tendus, mais bon, c'est par là ! Aucun intérêt jusu'à la cabane de Prat Long (1890 m). Après la forêt reprend vie, elle est superbe, bouleaux, puis chênes magnifiques, petits ruisseaux, 2 petites passerelles, c'est un enchantement. Je retrouve le chemin pris le matin à la montée vers la belle fontaine de la Coume (1690 m). Le brame d'un cerf (les derniers de la saison) m'accompagne alors que je replonge dans la forêt, magique ! Après, c'est du re-sucé jusqu'à la voiture que j'atteins à 17 h 30 (ça fait 4 heures de descente depuis le Mail Planet !!!). La voiture du gars n'est plus là (revenu par le col de Pinata, il est sans doute arrivé avant moi), pourtant j'ai droppé depuis le lac bleu...

J'ai donc ses lunettes, alors s'il lit ce message (je lui ai laissé l'adresse de ce site en lui disant que je ferai un article), qu'il n'hésite pas à m'appeler (06 10 49 96 17), on trouvera bien un moment pour caler nos agendas et se revoir pour lui remettre ses lunettes...

Mini planet 29 Mini planet 14 Mini planet 15

Belle hêtraie sapinière                                                 De superbes cascades égayent la montée                  Le lac Charles passé, en route vers Port Bielh 

 

Mini planet 16 Mini planet 17 Mini planet 18

Lac de Port Bielh en contrebas, après le couloir Sud.    ...c'est le début de la caillasse ! Estauas Sud au milieu         Tête de cheval en vue

 

Mini planet 19 Mini planet 20 Mini planet 21

Mail Pintrat, Pic de Fouillouse, Aneto...                         Du 2ème plateau de Planet, le Mail Planet en vue         Mail Barrat au fond

 

Mini planet 22 Mini planet 23 Mini planet 13

Plateau Planet et Estauas vus de la montée au Planet -    Résidus de glaciers, SuperBagnères au fond -    Crête sommitale du Mail Planet, vers Boum, Maupas...

 

Mini planet 24 Mini planet 25 Mini planet 27

Du col Célinda, lac de Port Bielh et couloir emprunté -  Lac Célinda                                                                  Au fond du lac Bleu...  

 

Mini planet 28

Du col 2358, le chemin qui mène aux pylônes du Maupas...              

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site