Perdiguère - Gourgs blancs - Juillet 2016

Deux jours dans le luchonnais avec à la clé les 2 sommets principaux, le rêve quoi !

Départ des granges d'Astau (1140 m), Lac d'Oô vite avalé (0h45) puis Espingo (1h30). Passage au Lac Saussat puis Coume de l'Abesque, et chemin normal du refuge du Portillon à partir de la passerelle. Petit écart juste avant le refuge pour aller repérer le chemin des mineurs. Un peu de mal à trouver l'entrée (pourtant belle selle visible de très loin !). Aller-retour sur ce magnifique chemin en corniche (la fin est équipée de vieux câbles d'acier.

Photo : Sur le chemin aérien des mineurs, qui relie (en gros) le refuge au lac glacé. Au fond Le Spijeolles, puis en allant à gauche, le Pic Gourdon, Les Gourgs Blancs et le Pic Jean Arlaud.

P1180770bis

Puis retour en azimut jusqu'au refuge (2850 m - 3 h 30 en comptant l'aller retour sur le chemin des mineurs). Casse-croûte, puis décollage (via le vallon supérieur de Litérole) jusqu'au Perdiguère. Malheureusement le mauvais temps me rattrappe (nuages rapides qui montent) et je n'ai d'ailleurs qu'une vue partielle au sommet. Perdiguère 3222 m (5 h).

Photo : Au-dessus du refuge, en rejoignant le vallon supérieur de Litérole, les nuages commencent  à monter d'un coup...

P1180797bis

Photo : Vallon supérieur de Litérole en Mixte

P1180801bis

Photo : Sommet du Perdiguère en vue. Vite avant que les nuages bouchent tout !

P1180805bis

Photo : Arrivant au sommet, dernier regard le lac du Portillon d'Oô et le vallon supérieur de Litérole.

P1180806bis

Photo : Du sommet du Perdiguère, le lac de Litérole versant espagnol.

P1180809bis

Photo : crête Est du Perdiguère vue du sommet.

P1180812bis

A la redescente c'est pire (brouillard total). Du coup, j'abandonne l'idée de passer par les Pics Royo et Pointe de Litérole (et redescendre par le vallon inférieur de Litérole) et reprends donc sagement le même itinéraire jusqu'au refuge (dans lequel je dors).

Photo : A la descente, le vallon supérieur de Litérole est lugubre...

P1180819bis

Le lendemain, 6 h 30, départ du refuge du Portillon vers la Tusse de Montarqué (2889 m - 1 h). Deux lagopèdes me font un petit coucou dans la montée. Crête jsuqu'au col du Pluviomètre et descente sur les névés jusqu'au pied du Port d'Oô.

Photo : première lumière magique reflétée. Le Seil de La Baque dans un minuscule laquet en montant à la Tusse de Montarqué.

P1180841bis

Photo, Au sommet de La Tusse de Montarqué. Derrière moi, Arlaud/Gourgs Blancs, Gourdon (à ma gauche) et Spijeolles à ma droite.

P1180858bis

Photo : Laquet encore gelé après le col du Pluviomètre. Arlaud et Gourgs Blancs sont fiers. Port d'Oô à leur gauche et Col des Gourgs Blancs à leur droite.

P1180868bis

Photo: Seil de La Baque en montant au Port d'Oô.

P1180879bis

Montée au Port d'Oô (2908 m), descente versant espagnol pour trouver le départ du couloir (Arlaud/gourgs Blancs), mais pas assez (barre rocheuse). Du coup, Je reviens un peu sur mes pas, descends un peu plus (environ 150 m depuis le col) et rejoins le pierrier bien raide gardant le pied du couoir. Il faut mettre les mains et être tout de même prudent. Une fois au col Jean Arlaud / Gourgs Blancs, la montée finale aux Gourgs Blancs est sans problème. Une femelle lagopède garde sa portée à cent mètres du sommet (3100 m d'altitude) !!! Quelle adaptation pour vivre dans ce milieu hostile ! Je l'évite soigneusement pour ne pas la déranger.

Photo : dans le couloir Jean Arlaud / Gourgs Blancs.

P1180910bis

Lagopède inquiète pour sa portée à + de 3000 m d'altitude !

P1180917bis

Pic des Gourgs Blancs (3129 m). Très belle vue panoramique, notamment sur le vallon des Gourgs Blancs, les Clarabides, le versant espagnol, les Posets, le Perdiguère, etc...

Photo : Du Pic des Gourgs Blancsles vallons inf et sup de Litérole au soleil. Le Perdiguère (le plus haut). Le lac glacé en bas. Juste devant le Pic Jean Arlaud.

P1180930bis

Photo : vallon des Gourgs Blnacs (avec sa série de lacs), Hourgade au fond.

P1180933bis

Photo : Du sommet des Gourgs Blancs, La Tour Armengaud est juste après. A gauche, les Clarabides. Au fond, le Schrader.

P1180936bis

Redescente par le même itinéraire jusqu'au Port d'Oô (remontée de 150 m). Puis je tire à droite du Gourdon, plein Nord, altitude environ 2850 m, suivant la langue glaciaire. Arrivant en vue du Spijeolles, descente régulière, passage au-dessus du lac glacé pour rejoindre le Signal des mineurs, à ras du petit laquet à 2730 m. Du Signal, il faut rattrapper le sentier cairné (plusieurs possibilités au début, plus caillouteux à gauche, plus herbeux à droite) qui mène sans problème à la passerelle dans la Coume de l'Abesque (2099 m).

Photo : Langue glaciaire suive sous le Pic Gourdon pour rejoindre le Signal des Mineurs.

P1180946bis

Photo : Quayrat, Tusse de Montarqué. Tout à droite le col du pluviomètre blanc. En bas, le lac glacé.

P1180954bis

Photo : Laquet encore gelé au-dessus du lac glacé (2730 m) et signal des mineurs (croupe rocheuse).

P1180958bis

Photo : Après le Signal des mineurs, descente dans la pente régulière jusqu'à la coume de L'Abesque. En bas, le lac de Saussat.

P1180975bis

Puis même chemin qu'à l'aller, Espingo, Oô et parking.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×