Raid Uishera - 10 et 11 Décembre 2013

2 hommes dans le domaine du tétra et de l'ours

Que de belles journées en ce mois de Décembre. Ce serait dommage de ne pas en profiter. Avec mon fils tout juste rentré d'une année en Nouvelle Zélande, une virée sur 2 jours en Val d'Aran (Espagne). Départ de Vilamos le premier jour, montée (très) galère par la piste (arbres en vrac au milieu de la piste). Passer dessous à quatre pattes, escalader les branchages par dessus, tenter, en s'accrochant aux branches de passer sous le talus de la piste, ou parfois par dessus la piste, à enjamber d'autres arbres arrachés avec la motte ou brisés comme des allumettes... Du coup, les seules traces de raquettes suivies au départ abandonnent vite et font demi-tour ! On devrait être tranquilles à la cabane... Traces de grands tétras, sangliers, biches et cerfs, lièvres, renards, écureuils.... une faune très riche. La cabane en sortie de forêt. On construit l'igloo (dans lequel j'avais décidé de dormir), ramassage de bois, bonne flambée, séchage de chaussettes et chaussures, repas... Aïe ! Difficile de retourner dormir dans l'igloo avec ce luxe (il y a même 2 matelas)... Je décide de rester dans la cabane.

Après une belle nuit étoilée, lever tôt (5 h 30), café chocolatines... et c'est parti pour le sommet de la montagne d'Uishera à la pointe du jour. Montée rude dans le goulet entre Uishera et Sacaube, un isard fuit, lumière extraordinaire vers le Sailhan (rose, violet, pourpre...). Puis la grimpette finale vers le sommet où le soleil montrera enfin son nez. L'aneto, juste face à nous, s'enflamme de sublimes orangés qui réchauffent le nez et les coeurs !!! Quel spectacle. Nous profitons du changement des couleurs au sommet et son splendide panorama, très ouvert. Redescente à la cabane, chargement des sacs (toujours aussi lourds !), descente en boucle par la piste d'Arrès de Sus où quelques coulées de neige sont à éviter, mais beaucoup moins d'arbres en vrac sur notre chemin. Vers 1600 m, on lâche la piste pour couper dans la pente, endroits magiques, petites clairières sauvages, et même traces d'ours sur la carcasse d'un cerf ! Le bonheur. Arrivée au magnifique village d'Arès de Sus, typiquement aranais, éblouissante église romane d'Arès de Jos en contrebas. Retour à Vilamos par la route (20 mn). A midi aux véhicules, il n'y a plus qu'à trouver des tapas dans le coin !!!

Ush10

Le soleil pointera son nez dans les derniers mètres de la montée finale, magique !

Ush16 Ush17 Ush18

1. Belle neige, beau panorama - 2. Fin de piste - 3. igloo en construction 

Ush19 Ush20 Ush21

4. Plus que 2 ou 3 blocs et c'est fini ! - 5. Igloo dans la nuit - 6. Prépa du lit dans l'igloo 

 

 Ush22 Ush23 Ush24

7. Flambée - 8. Petit matin - 9. Montée rose

 Ush25 Ush26 Ush27

10. Isard mâle - 11. Couloir raide - 12. Belles lumières

  Ush28 Ush29 Ush15

13. Arrivée au sommet - 14. Ombres vers la cabane. - 15. traces d'ours

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site