Lacs de Bastan (14 Juin 2011)

Nuages du piémont vite dissipés après Sarrancolin. Départ du Col de Portet sur le GR10. Blondes d'Aquitaines et Gasconnes allongées dans l'herbe grasse (ce sont des vaches bien sûr !). Un traquet motteux ramène des insectes à sa couvée, des marmottes sortent timidement le museau de leur antre... Le magnifique Pic de Néouvielle (3091 m) en vue avec un reste de neige, le lac inférieur de Bastan (vert), les lacs du milieu de Bastan où nous nous arrêtons pique-niquer. Une bande de sauvages est passé il y a peu (restes de friture de poissons, couteau abandonné, pin à crochets sauvagement abattu...) Tout le monde n'a pas la même conception de la montagne ! Et puis toujours ces affreuses marques rouges peintes sur les rochers, depuis l'automne dernier, laissées comme des tags dans une banlieue minable par des hommes qui se disent protecteurs de la forêt ? FC vielle Aure ! Bravo ! FC ne signifie pas "Football Club" mais bien "Forêt Communale" de vielle Aure... Un scandale de dénaturer autant le site ! Quand viendront-ils nettoyer ce saccage ?

Après quelques plumes de Pic épeiche dépecé par un renard, nous jetons un oeil au lac supérieur de Bastan avant de rejoindre le refuge du bastanet. Un bonjour à Cédric le gardien et 2 amis de la météo, truites dans l'assiette, qui viennent justement poser le pluvomètre et la petite station météo qui serviront tout l'été pour des prévisions plus précises sur le refuge. Retour tranquille, après un petit café, par le GR 10, longeant les lacs si enchanteurs du Bastan...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site