Photos et histoires

Rencontres végétales et animales

En randonnée, chaque rencontre avec un animal ou un végétal est l'occasion d'observer et de mieux comprendre notre environnement. Ces rencontres marquent tellement qu'à chaque fois que l'on revoit les photos, on se souvient immédiatement du lieu où elle a été prise et de l'ambiance deu moment. C'est absolument magique !

 

LA MARMOTTE ALPINISTE

Partis pour 3 jours à Ordesa avec un petit groupe, c'est en montant au refuge de Goritz que nous avons croisé cette marmotte. Habituellement discrètes et fuyardes (ou bien au contraire curieuses et gueulardes...), celle-ci s'est mis en tête de grimper sur une falaise qui bordait le chemin. Quasi verticale, elle s'aidait de ses quatre membres, pas trop adaptés pour la grimpe !!! Elle a réussi, après une quinzaine de mètres d'ascension, à atteindre cette petite corniche herbeuse. Etant en tête, et du coup 2 ou 3 lacets au-dessus du reste du groupe, elle s'est trouvée à ma hauteur. Beaux croisements de regards, questionnement des 2 côtés ! Je n'oublierai pas cet instant...

img-0453-1.jpg

 

LE PROPRIO EST UN ISARD !

On croise régulièrement des isards, par hardes entières de parfois une cinquantaine d'individus, ou sinon, de quelques mâles isolés, ici ou là. Certains d'entre eux sont très territoriaux et peuvent passer toute leur vie sur quelques ares de terrains, un éboulis, un couloir, un mamelon rocheux. C'était sans doute le cas de celui-ci. Toujours dans le même périple autour du Mont Perdu, nous revenions de la faja de La Florès. Nous finissons cette belle journée par un petit sommet, la Punta Descargador (ou Pico de Millaris) à 2619 m. Un isard en défend le sommet. J'arrête le groupe, nous sommes loin et l'observons. Il ne bouge pas, reste en place. Au bout d'un moment, nous reprenons notre ascension, lentemenyt pour ne pas lui faire prendre de risques lors de sa fuite. Il reste au sommet et ne s'en éloigne que d'une vingtaine de mètres alors que nous l'atteignons. Incroyable ! Il nous jauge fièrement, prêt à fuir, le poil dressé et le "psschiiit" d'intimidation puissant... Nous le laissons tranquilles. Juste une volée de photos et nous redescendons, le laissant seul maître des lieux !

img-0736-1.jpg 

Un groupe d'isards (femelles et jeunes). C'est la garderie (ou la crèche)...

img-1633.jpg

 Une photo insolite, isards sur un piton rocheux en forme de chouette, vers le Comodoto...

p2200120ter.jpg

 

ON NE PARLE PAS LA BOUCHE PLEINE...

Au retour d'un repérage en Barousse, au pas de course sur un petit sentier entre les bois, je stoppe net à la fuite d'un écureuil, aussi surpris que moi de cette rencontre inoportune, sur un tronc d'arbre. Mais il ne va pas bien loin, et compte me signifier qu'il n'a pas du tout apprécié la frayeur que je venais de lui faire... D'habitude affublé d'un cri aïgu et assez puissant pour sa petite taille, j'ai été étonné du bruit qu'il faisait pour me montrer clairement son mécontentement. En effet, ça ressemblait presque à un feulement, mêlé de salive ! C'est en grossissant la photo que j'ai vu pourquoi son cri était bizarre... Le malheureux était en train de faire des provisions et n'avait pas lâché sa prise malgré la fuite éclair... 

ecureil-1.jpg

 

EUPROCTE SOUS LA COUETTE !!!

On a beau être un descendant de l'époque préhistorique, il y a certaines choses qui se font toujours de la même façon, et c'est d'ailleurs grâce à cela que l'espèce peut se perpétuer ! Voici notre euprocte des Pyrénées, endémique s'il vous plait. Déjà observé plusieurs fois dans les petits torrents frais, sous une pierre ici où là, je ne l'avais vu qu'une seule fois en train de s'accoupler. Mais les photos étaient toutes floues (reflets de l'eau) Ce coup-ci, alors que nous observions avec amusement une ligne de tétards, mais vraiment, alignés en rand de combat en bordure d'une flaque d'eau, qu'un mouvement un peu plus loin détourna mon attention. Il s'agissait d'ébats (assez calmes il faut bien l'avouer !) de 2 euproctes en plein nirvana... (lieu : au-dessus de Révilla, dans un des nombreux barrancos - Haut Aragon)

p6210059.jpg

 

CHEVREUIL SOLITAIRE...

Pic Es Nérès, au-dessus de Lès en Val d'Aran. Sortie des bois,montée dans les rhodos et... Un magnifique mâle aux bois dressés nous observe un instant avant de filer tout en grâce...

p7050047.jpg

 

HELICOPTERES DE POCHE...

Je prends toujours plaisir à prendre en photo les gomphes et autres libellules, magnifiques machines de vol stationnaire, aux couleurs toujours surprenantes.

ax10.jpg ax11.jpg img-9619.jpg img-9622.jpg

 

L'OEIL ROUGE DU GYPAETE

Il est un endroit (que je garderai secret pardonnez-moi) où l'observation de gypaètes barbus (le plus grand rapace d'Europe, qui peut atteindre 3 mètres d'envergure), est assez aisée. Même si les Pyrénées ont la chance d'en abriter une assez grande quantité, et qu'il n'est pas rare, pour un oeil averti, d'en apercevoir, le gypaète reste rare et constitue un emblême magnifique de nos montagnes. Le quebrantahuesos (casseur d'os) en espagnol a un régime alimentaire très spécial puisqu'il n'est quasiment constitué que d'os, avec quelques tendons et moëlle en gourmandise... Un estomac très acide donc, qui permet à ce magnifique oiseau de nettoyer les carcasses abandonnées par les vautours.

Ce jour-là, beaucoup d'oiseaux autour de moi. Ce tout jeune gypaète (encore noir de plumage) plus curieux que les autres, me survole (je ne bouge pas et suis en planque), se rapproche comme pour mieux voir puis se redresse avant de repartir. Il fera ce manège plusieurs fois avant de passer à autre chose !!! Sa barbichette est déjà bien visible.

p4140107bis.jpg

Adulte (corps orangé)

p4140121.jpg

 

CIRCAETE TOUT EST BLANC CE JOUR-LA

Neige blanche, Sommet blanc (la Pena Blanca, ça ne s'invente pas !) et le survol de 2 circaëtes (circaëtes Jean-le-blanc, en chasse, à la recherche de quelque serpent qui profite des rayons du soleil...

img-2702.jpg

 

LEZARD VERT ET SALAMANDRE

Certains "détestent" les reptiles... Je les trouve pour ma part très esthétiques ! Voici un beau mâle de lézard vert occidental et une salamandre commune très grasse (au-desssus d'Aulon - vallée d'Aure)

lezard-vert-occidental-lacerta-bilineata-male-7.jpg

img-8404.jpg

 

PERCNOPTERE D'EGYPTE EBOURIFFE !

Toujours une tête amusante. Le percnoptère est migrateur mais a la bonne idée de revenir chaque année au printemps chez nous pour y pondre ses oeufs !

img-9283.jpg

 

LE FUTE EN QUETE DE NOURRITURE !

C'est aux abords de certains refuges que le renard, extrèmement discret, sait se montrer plus "domestique" lorsqu'il s'agit de quémander un peu de nourriture. C'était au refuge d'Estany Llong (vallée de Boï - Encantats), un soir à la tombée de la nuit. Il faisait de petits miaulements qui semblairnt dire "donnez-moi à manger mais ne vous approchez pas trop ou je vous fait sentir mes petites dents aiguisées..." Mais il y a en autour de plusieurs refuges, par exemple celui de Barroude, magnifique dans son écrin de falaises. Un bonjour à Eric.

p2230259.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×